Skip to content

Découverte à Saqqarah novembre 2019

Conférence de de presse du 23 novembre 2019

(voir aussi les  newsletter du ministère des antiquités)

* Deux très belles photos avec le communiqué de presse qui n’étaient pas dans les trois articles de presse énumérés précédemment:

* Communiqué de presse du MoA du 23/11/19:

“Le ministre des Antiquités, le Dr. Khaled El-Enany a annoncé aujourd’hui dans une conférence de presse une nouvelle découverte dans la nécropole de Saqqara réalisée par une mission  archéologique égyptienne dirigée par le Dr Mostafa Waziri, secrétaire général du Conseil suprême des Antiquités, à la nécropole des animaux sacrés, où des dizaines de chats momifiés et de scarabées méticuleusement momifiés ainsi que d’autres momies de cobras et de crocodiles, ainsi que la tombe exceptionnellement bien conservée de la cinquième dynastie royale

Le prêtre “Wahtye” a déjà été découvert lors de fouilles réalisée par la mission l’année dernière.

Le Dr El-Enany explique que la découverte d’aujourd’hui comprend un grand collection de 75 statues en bois et bronze de chats de différentes formes et tailles; un groupe de chats momifiés trouvés à l’intérieur de 25 boîtes en bois à couvercles décorés de textes hiéroglyphiques; statues en bois des animaux et des oiseaux parmi eux le taureau apis, la mangouste, l’ ibis, le faucon et l’ancien dieu égyptien Anubis dans sa  forme animale.

La mission a également trouvé, poursuit-il, un grand scarabée très distingué en pierre caché dans une boîte en bois, deux petits scarabées de taille en bois et en grès; trois statues de crocodiles à l’intérieur, des restes de momies de petits crocodiles. Une collection des anciennes divinités égyptiennes a également été déterré, a déclaré le Dr El-Enany, dont 73 statuettes de bronze représentant le dieu Osiris; six statues en bois du dieu Ptah-Soker; 11 statues en bois et faïence de la déesse lionne Sekhmet, ainsi que des statues joliment sculptées de la déesse Neith portant la couronne de Basse-Égypte.

Un relief portant le nom du roi Psamtik m’a également été découvert avec une collection de statues de Cobra; des amulettes; des amulettes  de faïence de différentes formes et tailles; des momies en bois et argile, des masques et une collection de papyrus ornés de dessins montrant déesse Tawert.

El-Enay décrit la découverte comme «un musée à part entière, cent des objets ont été découverts ici à la nécropole bubastique de Saqqara. “Il a dit que ces artefacts appartiennent à la 26 ème dynastie

du septième siècle avant JC, considéré comme l’ère de la Renaissance.

Au cours de la conférence, El-Enany a annoncé qu’aujourd’hui n’était pas le dernière découverte de l’année, mais il y en aura une autre la prochaine mois avant la fête de Noël. Il a dit que des études

a révélé que cinq de ces momies peuvent appartenir à des lionceaux comme des études ont révélé.

El-Enany a souligné que l’égyptologue français Alain Zivie avait précédemment découvert près de cette nécropole un squelette de lion.

Mostafa Waziri, a déclaré que les articles les plus distingués de cette découverte sont les cinq momies de gros chats qui probablement  sont des lionceaux.

Selon le scanner réalisé chez deux de ces momies a révélé que les momies appartiennent pour 95% à des lionceaux selon la taille et la forme des os des momies.

Mais d’autres études seront menées pour plus de détails. “

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils